Danemark

ParEmi

Danemark

Nous allons au Danemark pour faire plaisir à nos enfants et surtout à Adrien qui est un grand fan de légo: direction Legoland.

Légoland:

Nous arrivons en fin d’après et nous décidons de jouer la carte légoland à fond, nous allons au camping. Bien sur il est équipé en aire de jeux sous forme de légos (western, Ninjago), avec des animaux grandeurs réelles, des ours, des loups…Ce camping est bien fait tout est à disposition: table de piquenique, cuisines équipés, barbecues, une salle commune ou l’on peut manger. J’en profite je fais des économies de gaz et prépare mon repas du soir et celui du soir prochain.

Nous y fêtons dignement les 9 ans de Nina:

Le parc ouvre à 10 h. Nous sommes fins près, perso je n’en aie pas envie car je ne suis pas fan des légos et c’est extrêmement cher.(voir budget).

Je me fais une raison, on y fête les 9 ans de Nina. Pour ce jour, légoland lui à offert un badge « happy birthay today, les 3/4 du parc lui a fêté son anniv) et elle a gagné une glace.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’aquarium magnifique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Son nouveau lui.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La nouvelle maitresse de mon homme.

 

 

Ca reste un parc d’attractions avec des manèges à sensation (beaucoup trop aux goûts des adultes que nous sommes et l’on voit que nos estomacs et nos dos ne sont plus si jeunes mais on tient le coup). Ma carte handicapé fonctionne super bien (badge à récupérer à l’entrée ). Du coup tout le monde en profite, on ne fait pas de queue (même s’il y a 4 personnes devant nous).

Il fait beau, à la première attraction d’eau je me fais tremper royalement par un adulte qui malgré mes protestations « internationales » continue. Ça me met  » de bonne humeur ».

Les enfants sont ravis, sont émerveillés par les maquettes de légos sur les monuments du monde entier, sur star was. Adrien ne sait plus ou donner de la tête. Il mitraille, filme , a déjà pleins d’idées pour mettre tout ca sur sa chaine Youtube consacrée à quoi, aux légos bien sur.

Nina par un pur hasard, croise la princesse rose accompagnée de son bouffon qui est rejointe juste après par la princesse bleue. Ils lui chantent la chanson du « jour », grâce à son badge, lui racontent des histoires…Nina n’en mené pas large, elle arrivait plus à parler.

Au final se fut une belle et longue journée (toujours aussi cherà mon goût). Les enfants étaient existés ils avaient encore la patate. On a trouvé un coin pas loin et on a visité le petit village.

Copenhague :

La capitale du  Danemark, pour y arriver il faut passer un premier pont.

Les autoroutes de ce pays sont gratuites sauf les 2 ponts de Copenhague. Nous avons voulu passer par le paiement par carte et le soir venue, en demandant à des Français, rencontrés, on c’est aperçus que nous avions payé 38 € plus cher. Le scanner nous a fait passer en routier. Nous n’avons pas de ticket car la machine à pas voulus me le donner. Nous allons essayer de rattraper cà au prochain pont, peu d’espoir. La ville est sur une île.

Avant cette arrivée nous nous sommes arrêté à un marchand d’accessoires de CC pour voir le prix des bouteilles de GPL, on passe notre tour, mais on ressort avec un spray détecteur de fuite de gaz. ( on a des relents parfois). La dame ne nous a pas fait payer car nous n’avions pas de couronnes, et elle prenait la CB pour plus que 2.43 €. On va pas refuser un cadeau.

On repaire un coin à 5 Km du centre, on s’y arrête pour manger et on s’y arrêtera les 2  nuits de cette halte, au bord de la mer.

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre première visite est faite à Arielle, la petite sirène d’Andersen. Malgré le monde j’arrive à prendre une photo d’elle et de Nina. Cette dernière est super contente nous avions relu l’histoire pendant la remontée de la France.

 

 

 

 

 

 

 

 

Beaucoup de sculptures à Copenhague dont ce tristounet.

Copenhague n’est pas fait pour stationner, très peu de place et très cher 4 € /1h40. On visite l’extérieur de l’ancienne demeure estivale de la famille royale qui est maintenant le ministère de l’armée. Ce sera tout pour aujourd’hui.

Le lendemain, après la visite du véto à Happy (voir rubrique Happy). nous nous dirigeons vers le centre. Ce sera à 35 min à pied de ce dernier car nous avons trouvé une place gratuite pour Ycare. C’est déjà ça de gagné.

On passe par le quartier Christiana: ancien quartier hippie devenue une ville dans la ville. Surprenant pour sa vente d’herbes, au grand jour, sur un marché et sur toutes ses formes. OUAI!!! Bonjour l’odeur mais du coup on a fait un cours rapide sur les drogues. En revanche le quartier est pleins de peintures (même si c’est des tags) magnifiques et des statues, et des trucs et des broques. C’est un quartier à faire. Attention on n’a pas le droit de prendre de photo (avec le fameux marché on a vite compris pourquoi du coup je n’ai que celles-là).

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons vu la relève de la garde, à midi, au le palais de la Reine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On c’est baladé aux bord des canaux. Je vous laisse le soin d’admirer les couleurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On a mangé dans un parc mais nous n’avons pas pu faire le parc botanique car Happy était avec nous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On a beaucoup, beaucoup marché mais c’est une ville si belle. La politesse, le sourire et la tolérance règnent en maîtres.

 

À propos de l’auteur

Emi administrator

Laisser un commentaire