Pologne

ParEmi

Pologne

Nous sommes restés 8 jours en Pologne.

Augustow :

Après toutes ces grandes villes Baltes, nous voulions nous reposer au calme et au bord de l’eau. Nous avons choisi cette station balnéaire qui correspondait à nos critères. Nous sommes arrivés un samedi vers 19 h. C’était assez bondé. Normal pour le weekend. Nous avons changé 3 fois de place, nous avons rencontré des camping-caristes Italiens et Polonais qui cherchaient le calme. Oups, pas ce weekend. Dimanche, il y a une course d’enduro de 7 h de bateau à grande vitesse, équivalent F1. tant puis pour mon calme, tant mieux pour les garçons. Nina s’en fiche car le lac est fait de plusieurs piscines avec des plages de sable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Augustown a beaucoup de charme, c’est une petite ville avec un grand lac et des canaux tout le long. On peut faire tous les sports nautiques, de l’accrobranche, des promenades… Nina en fait toute seule. On se ballade, on mange nos premières glaces et qu’elle glace.

Varsovie :

Capitale de la Pologne. C’est une grande ville, au centre ancien très apaisant et pourtant son encerclement est très très moderne.

Comme à  notre habitude nous déambulons dans les rues. La grande place de Varsovie est magnifique par ses couleurs de pierres mais ses couleurs d’âmes. Des gens partout jouent de la musique. Les enfants et Seb sont montés en haut de la tour et ont pu regarder les toits de cette ville. Pourtant, Varsovie a un lourd passé, elle a été complétement détruite pendant la guerre mais les habitants ont voulu la reconstruire en un temps records et à l’identique jusqu’au château.

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons fini notre soirée dans un restaurant polonais ou nous avons découvert les pierogglis et la soupe de poulet. Un régal.

Cracovie :

Nous sommes arrivés juste à temps pour voir la demi-finale franco-belges, dans l’hôtel Novotel, soirée organisée par le Grand Consul De France de Cracovie. Nous y avons rencontrés des expats français et Belges et le consul.

Bonne soirée puisque nous finissons en finale.

On a eut du mal à se trouver une place à plat. 10 min plus tard, pour la première fois nous nous sommes fait exclure. Nous n’avons pas tout compris, nous étions garés sur le parking du stade « free »le soir. Mais quand la police vous chasse vous éviter de poser des questions. On a finalement trouvé un parking, pour 15 €/ 24h. Les parking villes sont chers en Pologne comparés au prix de la vie.

Nous partons visiter cette ville assez tôt et nous avons raison. A 9h, sur le Rynek (place centrale des villes polonaises), l’église sonne la messe et nous sommes surpris qu’après les cloches pendant 5 min nous entendions les trompettes. Ce fut beau, en fait se sera comme ça partout en Pologne à la première messe du jour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous sommes vite envahies de touristes, de voitures en tout genres pour les balader, de calèches. Y a trop de monde, cette ville est belle mais étouffante.

Nous faisons un arrêt au consulat de France. Plusieurs fois dans notre voyage, les enfants ont demandé à quoi servait une ambassade puisque à chaque capitale on en voyait partout. Quoi de plus naturel que de poser toutes ses questions à Mr le Grand Consul de France Frédéric de Touchet. Il a été très sympa de nous recevoir sans rendez-vous (OK on lui avait demandé l’aveil, il nous avait dit de passer), Nina l’a bombardé de questions et il a eu la gentillesse de prendre le temps de lui expliquer le devoir d’une ambassade mais pas que…Merci Mr le Grand Consul.

Impossible de visiter le château, nous avons Happy avec nous. Cette ville mérite que nous revenions mais à une autre saison pour prendre le temps et ne pas être bousculé.

Auschwitz :

La mine de sel de Wieliczka:

Nous avons dormi pas loin de là, nous rejoignons Sylvie et Lionel que nous avions rencontré hier à Auschwitz.

Nous commençons à descendre 400 marches. Notre guide est marrant avec un fort accent. Nina comme toujours pose pleins de questions et pas si bête que çà d’après d’autres touristes français. Le sel fut la valeur financière sure de la Pologne pendant plusieurs centaines d’années.

 

 

 

 

 

 

Cette mine est peu commune, elle sert aussi aux moines pour des retraites, elle possède des chapelles, une cathédrale gigantesque et richissime, et une salle de bal dont la belle société venait y fêter leur vie. C’est une mine qui est ouvert aux touristes depuis le 18°siècle, alors qu’elle était encore en fonction. Des mineurs ont commencé à sculpter certaines des grosses statues de sel.

C’est franchement enrichissant cette visite et la petite ville n’est pas en reste même si tout ferme à 19h resto compris.

On a eu du mal à en trouver un pour finir la soirée avec nos amis.

 

Bilan:

La Pologne est un pays riche historiquement, architecturalement, qui est devenue très touristique.

Nous avons appris beaucoup sur la Seconde Guerre Mondiale même nous les adultes. Nous avons été surpris par la façon dont les enfants et surtout Nina ont pu comprendre la gravité de certains lieux.

La campagne polonaise est magnifique et comme bien souvent les gens plus sympathiques qu’en ville.

C’est un beau pays avec un peu plus d’aménagement pour les camping-cars et se serait royal.

Attention à ses routes toujours en travaux et sans avertissements et surtout aux voix de chemins de fer sans barrières.

 

 

 

 

 

 

 

À propos de l’auteur

Emi administrator

Laisser un commentaire