Budget Turquie

ParEmi

Budget Turquie

Nous avons fait 3647 KM.

  • Gasoil : 427.85 €
  • Parking : 29 €
  • LPG : 18.45 €
  • Péage :1.40 €
  • Nourriture :259.13 €
  • Glace :21.12 €
  • Visite :122.93 €
  • Resto :102.34 €
  • Camping :94.51 €
  • Machine à laver :4.16 €
  • Cadeaux: 87.20 €
  • Coiffeur :19.60 €
  • Hammam : 24.56 €
  • Rafting:36.13 €
  • Habits :35 €
  • Affaires de plongée : 36.51 €
  • Carte Sim 8 giga: 19.90€
  • Vétérinaire : 35.24 €

Pour un total :  1375.09 €

Le budget aurait pu être moindre mais vu les prix nous n’avons pas voulu nous priver. Les enfants ont grandi et fallait les rhabiller et là aussi çà vaut le coup.

Au budget s’ajoutent les frais de réparation d’Ycare (budget exceptionnel):

  • Mécanique : 111.48 €

Nous sommes restés que 27 jours en Turquie.

  • Les nationales, les tunnels, sont relativement en bons états et très larges.
  • Il existe un boitier pour les autoroutes et les nationales, nous n’avons pas fait l’acquisition, pas eut de contrôle et nous sommes tombés par hasard sur un seul péage manuel.
  • Les pleins d’eau sont fait dans les fontaines que vous trouverez partout.
  • Les eaux sales et usées souvent dans la nature ou les WC.
  • Attention la Turquie n’a pas de café pour les cafetières à filtre. Venir avec son stock. Nous avons privilégié les vendeurs de légumes en bord de route et les surfaces commerciales de la marque « mi gro ». Ce sont eux qui ont le plus de choix.
  • Les enfants ne paient aucuns site nationales et moi avec ma carte handicap de même.
  • Le gasoil est à environ 1 €/l. Il est très fluctuant car la monnaie c’est effondrée au cour de notre voyage.
  • Free est sous disant valable en Turquie mais en fait il n’y a que le forfait internet les sms.mms. appels émis reçus on paie. J ai était obligé d’acheter une carte Sim. Mais le Mr a été malhonnête.  J’avais le choix entre 2 et 8 gigas.  Je lui ais dit qu’il me fallait sms et appel. Donc 8 gigas. Sauf que tu ne peux envoyer à  l’étranger.  Donc la 2 gigas m aurait suffit.

À propos de l’auteur

Emi administrator

Laisser un commentaire