Blog aventure 2021

ParEmi

Embrayage

L’embrayage est d’origine donc il a 25 ans et 240 000 Km. Nous sommes partis avec plusieurs pièces mais pas celle-là. L’embrayage à commencer à se faire entendre dès Sparthe. Cependant, nous pensions pouvoir le changer en Turquie.

Ce dernier n’a pas voulu attendre et en Roumanie il a lâché. Heureusement pour nous, nous avons pu sortir de l’autoroute est se mettre en sécurité sur une aire de repos de camion sur un poste à essence en construction.

Ceci sort de la compétence de Cécé.Een attendant que j’appelle l’assurance. Cécé demande au tractopelle du chantier de nous aidé en tirant Cayon. Le véhicule gênait un peu les manœuvres des trés gros camions.

  • Appel de l’assurance vers 13 h. Super prise ne charge, on doit se faire rappeler par le correspondant dans la demie heure.
  • Appel du correspondant, ca commence mal, il parle qu’anglais.
  • L’assurance rappelle, me dit que dans 1 h nous aurons une remorqueuse soit vers 15h30.
  • 18h12, arrivée de la remorqueuse. Notre correspondant aux abonnés absent depuis son dernier coup de fil a 14h10.
  •  Le chef nous dit que notre plaque de protection n’est pas d’origine donc si eux l’abime c’est pas leur problème. Heureusement, pour nous, ils ont fait attention et s’y sont repris plusieurs fois.
  • Ils sont 3, ils ont la remorqueuse et un fourgon assistance. Logiquement 1 dans la remorqueuse, 1 dans le fourgon et 1 dans le notre camion.
  • Non, il demande à Cécé de se mettre au volant au cas ou!  euh…..ouais…Nina et moi montons dans le fourgon assistance.
  1. Arrivés au garage à 20h05. Là, nous sommes perdus. On nous explique que nous pouvons rester là mais qui faut appelé ce numéro (la Belgique) pour que le garage prenne en charge notre camion dés demain. Ah oui, ne sortait pas du “camper” car il y a des gros chiens et des ours. Quoi, comment ?Mais il y a un gardien. Si problème c’est par leur responsabilité.
  2. 20h30, appel de l’assurance qui entre temps a reçu la facture du remorquage 1150 €….Ce n’est pas à nous de faire ces démarches au représentant. Ah oui le fantôme. Et c’est leurs responsabilités si ils abiment notre camion pendant le remorquage et pas de clients dans les véhicules.
  3. On en a marre, on est fatigués, nous nous endormons très rapidement.
  4. Le lendemain, on a différents sons de cloches. On n’a pas de place, on le diagnostiquera que demain, puis dans 1h. Vous dite: embrayage ca fera 1500 € ou plus….La pièce viendra de France. Comment peuvent ‘ils annoncer un prix une durée sans regarder.
  5. La maison mère de Renault trucks nous appelle, vers 9 h. Leur correspondante parle Français, elle fera le lien. Et là ca empire. Elle nous demande notre société en France. On lui explique à plusieurs reprises que c’est notre véhicule perso et notre maison….
  6. Nous comprenons vers midi que rien ne sera avancé si nous ne mettons pas 1845 € en dépôt crédit à la maison mère, bloqués 30 jours et le montant de la facture y sera déduit, le restant rendu.
  7. Rappel à l’assurance, c’est assez bizarre comme procédé. Cette dernière nous rappelle. Effectivement, nous ne sommes ne société c’est les conditions de la Roumanie…En revanche le garage c’était engagé envers l’assurance à finir au plus tard les travaux lundi.
  8. Miracle 15 min, après le virement, les mécanos viennent chercher Cayon. Le diagnostic devait durer 3-4h, il durera 1h20.
  • C’est bien l’embrayage et ile faut que le kit.
  • Au final ils l’auront vendredi et se sera prêt dans la foulée.
  • En revanche aucun devis n’est envisagé, la Roumanie ne fonctionne pas avec les devis. mmmmemmme.
  • Rappel a l’assurance, elle confirme et par la même occasion on déclenche les nuits d’hôtels et la prise ne charge d’un taxi. Pas de soucis vous l’aurez dans 30 min par le correspondant local. Le qui?
  • On est gentils, on a laissé 1h30 au fantôme et au taxi avant de rappeler la France. (qui m’a mis en attente très longtemps pour avoir des explications du fantôme.
  • 5 minutes après notre taxi n’est autre que le chauffeur de la remorqueuse et son véhicule personnel.

Le vendredi, c’est l’assurance qui nous appelle, pour nous dire que le garage n’a pas reçu la pièce.

c’est à moi de me débrouiller avec l’hôtel pour garder la chambre jusqu’à lundi. c’est pas trés facile, il est complet mais nous changeons de chambre. L’hôtel assura aussi un super anniversaire à Nina.

Lundi c’est la maison mère Renault truck France qui m’appelle, le garage n’a toujours pas la pièce, peut-être demain. Je demande toujours un devis. On nous répond qu’en Roumanie cela ne se fait pas. Je peste auprès d’eux, c’est inadmissible. 

L’assurance ne nous couvrira plus l’hôtel car nous dépassons les 5 jours de prise ne charge, bien nous changeons de standing.

Mardi, je me bats avec l’assurance pour avoir des nouvelles. Cette dernière se bat avec le fantôme, tiens il est encore par là lui §?!

A 11 h, on sait que le garage à la pièce et se sera fait dans la journée.

Nous rendons notre chambre et attendons sur une place.

a 14h30, nous en avons marre et nous prenons un taxi car nous savons que le garage ferme à 16h30. Dans la voiture La maison mère m’appel: Cayon est prêt Yes! Combien je dois Je vous envoi la facture par mail en même temps(nous sommes mercredi soir rien recul

Le graal, nous avons Cayon il a survécu à son opération Cécé le trouve trés souple. J’ai un montant donné par le garagiste en dessous de l’estimation mais sa tête n’est pas engeante. J’attend mon prélèvement au lieu de la facture.

On est heureux !!!!!

ParEmi

Budget + bilan Grèce

Voici notre budget pour 13 jours en Grèce: Nous avons parcouru 1668 Km.

Lire la suite

ParEmi

Roumanie

Le passage de la frontière qui est tant redouté, ne le sera pas pour les raisons liées au Covid. En attendant notre tour, nous voyons un bus se faire démonter, intérieurs des portes, recherche dans le moteur. Ce n’est pas trés rassurant. Je me répète mais nous avons une grosse pharmacie, en ordre bien sur cependant c’est toujours angoissant.

Lire la suite

ParEmi

Budget France/ Italie

France :

Il n’y a pas de budget pour la France juste un nombre de kilomètres :

Lire la suite

ParEmi

France /Italie

 

L’aventure commence par un test PCR, à Barcelonnette. Seb et Nina appréhendaient beaucoup de ce test car ils sont fragiles du nez. Allez c’est réglé en 15 min, plus de peur que de mal.

Lire la suite

ParEmi

Budget prévisionnel 2021

Le budget faut pas se leurrer  c’est une part énorme de la décision de partir ou non.

Plusieurs choses sont à prendre en compte. 

Lire la suite

ParEmi

En attendant notre départ

Pour ceux qui nous suivent nous aurions du partir le 04 Mars 2021. Mais le licenciement de Seb à pris beaucoup de temps ( à l’heure actuelle, soit 2 mois après son dernier jour de travail, la paperasserie n’est pas encore fini.

Pour faire simple d’un licenciement d’inapte au poste, à une rupture conventionnelle, licenciement simple; il a fini en licenciement pour faute grave. On a le droit aux indemnités pole emploi (on attend, on attend…)et à ses congés payés (la aussi on attend).

Du coup pour partir, nous devions attendre la date du RDV pole emploi. Seb n’ayant jamais eu besoin d’eux, il était inconnu au fichier. donc RDV obligatoire: le 7 avril.

Plus d’appartement, ok, on se fixe sur le terrain de son frère :

  • 2 hectare de champ à l’extérieur du village.
  • Positif: on est sous un hangar, électricité, eau, cuisine extérieure complète même le four, et la machine à laver.
  • Négatif: loué en partie à un ami, super sympa adorable mais qui a une entreprise de TP: bruit de camion tôt…du monde tout le temps
  • Re positif, l’ami en question donne de quoi occupé Seb et nous prête une voiture : Merci l’ami

On ne doit pas trop bougé car on est en attente de courrier licenciement, convocation

La première semaine on va passer 3 jours chez mon ami d’enfance Sandra et sa famille à Brignole. Elle tient des chambres d’hôte avec SPA.

On profite à fond, et j’ai droit a un soin complet de mes pieds.

soirée paëlla

Son site si vous voulez voir ses chambres: escapadecoeurdeprovence.wordpress.com

Entre temps retour au camp de base ou Seb améliore cayon, travail avec l’ami.

Et Nina en profite pour s’avancer sur l’école.

Nous allons chez nos amis à Alès, en préparation comme nous de leur future aventure. Beaucoup d’échanges, un repas à la bonne franquette comme on les aime. Les enfants qui jouent…

En rentrant on passe par le mon Ventoux, ou enfin la chaleur qui nous manquait temps pointe son nez.

En revenant, encore une fois au camp de base, une bonne nouvelle nous attend RDV le 7 avril à pole emploi à 9h00. Allez on réserve le labo pour les tests pour 11h et on prend la route.

Owen vient passer un weekend avec nous. Les enfants cuisinent:

Nina nous fait la surprise de nous reréserver une table au restaurant “le camp de base”, en terrasse.

On part voir des aventuriers pas très loin de chez nous à Veynes. eux aussi attendent avec impatience leur départ. On passe 2 jours ensemble super sympathique sauf que tout implose.

Annonce du confinement pour le 6 avril.

Bé, retour au camp de base dépité, dégouté, frustré…Tous les sentiments négatifs nous passent par la tête.

1 mois encore ici, 1 mois alors que les copains s’éclatent en Espagne, en Turquie, en Colombie…

On subit.

Dans un sens heureusement car les papiers licenciement son mal rempli. Seb retourne plusieurs fois chez son ex patron pour faire re faire ses foutus papiers.

Pour couronner le tout, le contrôle technique n’était valable que jusqu’au 28 avril donc , Seb est partie le faire faire: nickel chrome le cayon.

Moi je cuisine…Je mange pas je bouffe. En l’espace de deux mois j’ai repris beaucoup de kilos beaucoup trop. Je marche dans les champs qui me sortent des yeux.

Bref la déprime.

Heureusement, nos amis Mag Bruno et Mina sont venus nous voir dès le début et la fin de ce parkage nous remonter le moral. Ils partent en septembre normalement. https://www.facebook.com/mamibru.ben.1

Adrien est resté avec nous 4 jours, et il s’occupait avec Seb de souder et d’améliorer cayon.

Merci, et encore merci à Fabrice le frère de Seb de nous avoir hébergé.

Nous sommes le 01 mai, nous avons quitté notre camp de base.

Nous sommes à Le Venert, notre commune de rattachement. 

Loïc sa compagne Axelle et Owen sont venu manger avec nous et récupérer Happy. Nous espérons que cette fois-ci se sera les bons au revoir.

C’est dans ce village que tout à commencer entre nous, que nous nous sommes marié et c’est tout naturel que notre nouvelle aventure débute ici.

Nos tests sont prévus pour lundi. Je stresse car je me dis jamais 2 sans 3 et se 3 si c’est ce foutu de virussss….