Archives de catégorie Les bobos de Cayon

ParEmi

Budget entretien et panne de “Cayon”

Nous partons pour un certain nombre de jours, et d’années donc il fallait faire un budget pour que notre maison reste notre maison et notre moyen de transport.

Ce dernier doit couvrir les frais d’entretien et les imprévus.

Budget initial: 4000 €

Entretiens: 121.18 € seulement le prix de l’huile.

  • Vidange moteur tous les 20 000 Km.
  • Vidange boite de vitesse tous les 200 000 Km
  • vidange du pont arrière Tous les 200 000 Km

Comme vous l’avez compris, logiquement nous n’aurons plus que la vidange moteur à faire .Les deux autres nous devrions êtres tranquilles.

Pneus : 723.18 €

Nous savions que nous devions les changer et nous comptions le faire sur la route car nous étions conscients de la différence de prix avec la France.

Nous avons opté pour six pneus crampons et oui à l’avant aussi. Nos deux avants sont au chaud chez le garagiste, nous les récupèrerons au moment de rentrer en France car ils sont à la moitié de leur vie.

  • 1 pneu : 120. 53 € le pneu, le même en France 170 €, pas de main d’œuvre.

Pieces pour le futur, acheté en prévision  de :

  • Plaquettes de frein : 40 €

Imprévus :

  • Embrayage : 1309.74 € pièces et main d’œuvres. Je n’ai pas eu d’information sur l’un ou l’autre.
  • Crevaison 2 : 10 € réparation et main d’œuvre pour le pneu.
  • Frein avant : 265.95 € . 185.95 € les disques et les plaquettes et 80 € de main d’œuvre. Sur ce coup là nous nous sommes fait atrocement avoir sur le prix de la main d’œuvre.

Montant TTC : 2467.05 €

Nous sommes au début de notre aventure, budget bien entamé.

 

ParEmi

Double crevaison Aout 2021 et celle du 20 Aout 2021

Nous savions que nos pneus étaient morts. Nous en avions salement amoché un en Arménie.

Nous n’avions pas pu les changer à Trabzon en Turquie, nous voulions le faire un peu plus lion.

Sauf que:

  • On s’arrête pour faire monter Nina devant car les couleurs du plateau de l’Anatolie sont splendides.
  • J’entends un bruit: sphhhhhhhhhh. J’appelle Cécé est là, effectivement le pneu abimé est crevé.
  • Nous roulons moins d’un kilomètre pour nous mettre en sureté sur un parking plus spacieux.

Démontage :

  • Pas facile, un boulon lui résiste.
  • Oh ! Il a tordu la barre.

Observation des dégâts :

  • En fait le pneu mortsla gomme est partie.
  • Ohc’est comme les trainsun autre peut-être caché derrièreun deuxième pneu crevé.
    Le deuxième a pris une visse.

Réparations :

  • Pour le premier, Cécé sort la roue de secours.
  • Le second, il sort le kit réparation mèches pour poids lourds.
  • Gonflage des pneus.

Au final il aura mis 1H15, moi je dis pas mal, surtout qu’il n’avait jamais testé son kit.

Nous n’avons pas pu les faire changer à Kars car on nous demandait deux semaines d’attente. Nous avons réservé nos pneus à Silifke.

C’est encore loin, nous espérons ne pas avoir de problèmes d’ici là.

On ne fait jamais les choses à moitié, on en crève deux au lieu d’un.

Crevaison 2: 20 Aout 2021

Il fait trés chaud se jour-là. Et un énorme bruit: PLAK !! se fait entendre.

Et flûte, le pneu réparé par Cécé, c’est éclaté. Nous avions juste dépassé un village, par prudence nous décidons d’aller voir un réparateur. De. De toute façon là, on peut plus rien. Oui, je sais nous devons changer les pneus, ils ont été commandé à Silifke.

Les réparateurs sont trés réactifs est comprenne vite notre problème. La roue de secours est déjà sur l’autre pneu abimé en Arménie et changé lors de la première crevaison!

Cette fois il n’est pas réparable. On leur montre le pneu abimé et crevé. Ouf, celui-là n’avait qu’un petit trou. il est réparable.

20 minutes plus tard nous sommes sur la route pour un montant de 10 €. Inchalla faut qu’ils tiennent 1200 Km.